John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Pédiatrie

MENU

Quand demander des examens complémentaires devant un « angiome » ? Volume 10, numéro 5, septembre-octobre 2007

Auteur
Service de dermatologie, Hôpital de Rangueil et Hôpital des enfants, 1 avenue J. Poulhès, TSA 50032, 31059 Toulouse Cedex 09
  • Mots-clés : angiome, hémangiome, examens complémentaires
  • DOI : 10.1684/mtp.2007.0128
  • Page(s) : 306-13
  • Année de parution : 2007

Le terme « angiome » est un terme imprécis habituellement utilisé pour désigner un groupe hétérogène d’anomalies vasculaires. Le diagnostic étiologique est le plus souvent facile lorsque l’on connaît les différents aspects cliniques et les modes évolutifs. La réalisation d’examens complémentaires est justifiée dans 3 grands cas de figure : doute diagnostique, bilan d’extension préalable à un éventuel traitement, ou suspicion de complications ou d’anomalies associées qu’il convient de dépister (hémangiomatose miliaire, hémangiome infantile de très gros volume ou à disposition particulière [en barbe, oculaire, étendu et systématisé du visage, du pelvis], suspicion de syndrome de Kasabach-Merritt, angiome plan facial unilatéral atteignant le territoire du V1 et/ou de V2, malformation veineuse et/ou lymphatique étendue).