John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Pédiatrie

MENU

Dermatologie néonatale pratique Volume 8, numéro 5, Septembre-Décembre 2005

Auteurs
Service de médecine néonatale, Hôpital Port-Royal, 75014 Paris, France, Service de dermatologie, Hôpital Tarnier, 89, rue d’Assas, 75006 Paris, France
  • Mots-clés : peau, dermatoses, nouveau-né
  • Page(s) : 348-61
  • Année de parution : 2005

Le but de cet article est de passer en revue les différentes anomalies cutanées susceptibles d’être observées chez un nouveau-né. En introduction, on rappelle la fragilité de la peau et les impératifs de non-agressivité et de non-toxicité des soins cutanés, qui ont pour but essentiel de prévenir les infections. Les dermatoses néonatales bénignes transitoires n’ont pas de signification pathologique ; leur diagnostic permet de rassurer les parents. La séméiologie cutanée est un guide efficace pour le diagnostic des éruptions aiguës. Parmi les nombreuses variétés d’éruptions susceptibles de survenir en période néonatale, certaines sont dues à une infection nécessitant un traitement urgent. Sous le terme de « taches de naissance », on décrit de nombreuses anomalies, localisées ou étendues, pouvant parfois témoigner d’une maladie générale.