John Libbey Eurotext

Médecine de la Reproduction

MENU

Place de la salpingographie sélective et du cathétérisme tubaire dans le bilan du couple infertile Volume 20, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2018

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5

Tableaux

Auteurs
1 Centre de radiologie, Bordeaux, France
2 Clinique Bordeaux Nord, Bordeaux, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : hystérosalpingographie, salpingographie sélective, cathétérisme tubaire, obstruction tubaire proximale
  • DOI : 10.1684/mte.2018.0703
  • Page(s) : 161-7
  • Année de parution : 2018

La salpingographie sélective, suivie ou non de cathétérisme tubaire, est une technique de radiologie interventionnelle maintenant bien codifiée, qui vise à évaluer les obstructions tubaires proximales mises en évidence par l’hystérosalpingographie classique, et, le cas échéant, à tenter de reperméabiliser la ou les trompes non injectées. Cette étude, qui porte sur 159 patientes, est la plus large publiée à ce jour. Elle confirme l’efficacité de cette procédure, qui a permis de rétablir une perméabilité bilatérale chez 75 % des patientes affectées d’obstruction proximale bilatérale, et unilatérale chez 87,5 %, ainsi que d’observer une perméabilité bilatérale chez 88 % de celles présentant une occlusion unilatérale. Cette étude n’était pas dimensionnée pour évaluer l’efficacité de cette procédure en termes de grossesse. Toutefois, la simplicité de la technique et son innocuité en font une étape impérative, avant de proposer aux patientes concernées des gestes plus lourds, comme la cœlioscopie et a fortiori la fécondation in vitro.