John Libbey Eurotext

Médecine de la Reproduction

MENU

Malformation de Dandy-Walker et autres malformations kystiques de la fosse cérébrale postérieure Volume 12, numéro 2, avril-mai-juin 2010

Auteurs
Service de radiologie, hôpital d'enfants Armand-Trousseau, 26, avenue du Docteur-Arnold-Netter, 75012 AP-HP, Paris, France, Service d’imagerie pédiatrique et fœtale, hôpital Femme-Mère-Enfant, hospices civils de Lyon, 59, boulevard Pinel, 69500 Lyon, France

La connaissance des principales étapes embryologiques aboutissant à la formation des structures de la fosse postérieure permet de comprendre la genèse des kystes de la fosse postérieure. La théorie développée par Robinson est rappelée. Une analyse sémiologique fine en échographie et/ou en IRM permet le plus souvent de diagnostiquer la plupart des malformations kystiques de la fosse postérieure : axe, morphologie, biométrie vermienne, orientation et insertion de la tente du cervelet, visibilité des parois de la poche de Blake en échographie, effet de masse éventuel sur les structures de la fosse postérieure. On distingue ainsi le kyste de la poche de Blake, la malformation de Dandy-Walker et les kystes arachnoïdiens dont les principales caractéristiques sémiologiques sont rappelées.