John Libbey Eurotext

Médecine de la Reproduction

MENU

Endomètre et fausses couches à répétition Volume 11, numéro 3, mai-juin 2009

Auteurs
Inserm U782, UMR-S0782, université Paris-Sud, 92140 Clamart, France
  • Mots-clés : endométrium, fausses couches à répétition, cytokines, angiogenèse, microarray
  • DOI : 10.1684/mte.2009.0240
  • Page(s) : 205-10
  • Année de parution : 2009

Les fausses couches à répétition posent un problème de prise en charge, car elles restent inexpliquées dans la majorité des cas. L’environnement dans lequel évoluera le gamète au moment de son implantation, soit en premier lieu l’endomètre, doit faire partie de l’investigation première. Nous aborderons donc son exploration non invasive par échographie 3-D avec analyses digitalisées dans le but de documenter sa trophicité et l’angiogenèse locale. Par une approche de microarray endométrial préconceptionnel, nous montrons que l’endomètre présente, dans le cadre de fausses couches à répétition, des dysrégulations majeures touchant à la fois l’angiogenèse, la différentiation et le développement cellulaires (notamment des lymphocytes, des leukocytes et des cellules sanguines) et tissulaires. Ces données suggèrent donc une possibilité d’approche préventive dans ce contexte.