John Libbey Eurotext

Médecine de la Reproduction

MENU

Antioxydants et infertilité masculine Volume 13, numéro 4, Octobre-Décembre 2011

Auteurs
AP-HP, hôpital Jean-Verdier, service d’histologie-embryologie-cytogénétique-biologie de la reproduction - CECOS, avenue du 14 juillet, 93140 Bondy, France, Université Paris-13, Cnam, CRNH IdF, UMR U557 Inserm, U1125 Inra, unité de recherche en épidémiologie nutritionnelle, 93017 Bobigny, France
  • Mots-clés : antioxydants, infertilité masculine, sperme, carence, surdosage
  • DOI : 10.1684/mte.2012.0377
  • Page(s) : 275-83
  • Année de parution : 2011

Environ 15 % des couples en désir d’enfants sont confrontés à l’infertilité. Le stress oxydant a été impliqué dans l’étiologie de l’infertilité masculine, en particulier d’origine idiopathique. Des compléments alimentaires comprenant des antioxydants sont souvent prescrits dans cette indication. L’efficacité d’une supplémentation en antioxydants a été démontrée dans plusieurs études, en particulier lorsque les hommes avaient un taux élevé de radicaux libres dans leur sperme. Cependant, dans plusieurs cas, aucun effet bénéfique n’a été démontré. Des effets délétères peuvent même apparaître dans les traitements de longue durée ou à fortes doses. En effet, les antioxydants font partie de notre alimentation de façon naturelle ou sont présents dans des aliments enrichis. Notre revue analyse les bénéfices et les risques liés à la prescription d’une supplémentation en antioxydants chez des hommes infertiles.