JLE

Médecine thérapeutique / Endocrinologie

MENU

Physiopathologie de la croissance du fœtus de mère diabétique Volume 3, numéro 1, Janvier - Février 2001

Auteurs
UPR1524-CNRS, 9 rue J. Hetzel, 92190 Meudon, France.

Le fœtus de mère diabétique présente des traits phénotypiques particuliers qui ne sont pas restreints à une croissance excessive (macrosomie). En effet, la macrosomie n'est ni univoque ni systématique et certains fœtus de mère diabétique se distinguent également par des anomalies métaboliques, notamment hypoglycémie, hyperinsulinémie, hyperleptinémie (revue dans ce numéro par J. Lepercq). La sévérité des anomalies varie également en fonction du diabète maternel, prégestationnel, gestationnel, associé ou non à une obésité. Quelles sont les causes de cette hétérogénéité ? Quels sont les facteurs ou stimuli déterminant les troubles de la croissance et du métabolisme fœtal ? Quelles sont les relations entre troubles métaboliques et anomalies de la croissance ? Autant de questions posées. En effet, les facteurs qui régissent la croissance fœtale sont encore loin d'être appréhendés, même au cours de la grossesse normale.