John Libbey Eurotext

Médecine et Santé Tropicales

MENU

Valeur seuil de la circonférence brachiale comme alternative de l’indice de masse corporelle dans le dépistage de la dénutrition hospitalière au Cameroun Volume 27, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 Hôpital Général de Douala, Service de Médecine interne, Faculté de médecine et des sciences pharmaceutiques de Douala, 999 Douala, Cameroun
2 Hôpital Général de Douala, Service de Médecine Interne, Douala, Faculté de médecine et des sciences biomédicales de Yaoundé, Cameroun
3 Hôpital central de Yaoundé, Service d’hépatogastroentérologie, Faculté de médecine et des sciences pharmaceutiques de Douala, Cameroun
4 Ministère de la santé publique, Yaoundé, Cameroun
5 Faculté de médecine et des sciences pharmaceutiques de Douala, Cameroun
6 Service d’hépatogastroentérologie du CHU de Bouaké, UFR des sciences médicales de Bouaké, Côte d’Ivoire
7 Service de radiothérapie, Hôpital général de Douala, Faculté de médecine et des sciences pharmaceutiques de Douala, Cameroun
* Correspondance
  • Mots-clés : circonférence brachiale, indice de masse corporelle, dénutrition, Cameroun, Afrique
  • DOI : 10.1684/mst.2017.0650
  • Page(s) : 62-6
  • Année de parution : 2017

La dénutrition hospitalière est fréquente en Afrique et sa prévalence est estimée à environ 57 %. Il existe des méthodes anthropométriques simples telles que la mesure de la circonférence brachiale (CB) et l’indice de masse corporelle (IMC) pour dépister la dénutrition. Ce travail a pour but de rechercher une valeur seuil de la circonférence brachiale en fonction de l’IMC qui permettrait de diagnostiquer une dénutrition hospitalière.