John Libbey Eurotext

Médecine et Santé Tropicales

Transmission du paludisme et sensibilité aux insecticides de la faune culicidienne agressive (Deido, Douala, Cameroun) Volume 27, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5

Tableaux

Auteurs
1 Laboratoire de biologie et physiologie animale, Faculté des sciences, Université de Douala, BP 2415, Douala, Cameroun
2 Faculté des sciences, Université de Douala, Douala, Cameroun
3 Faculté de médecine et de sciences pharmaceutiques, Douala, Cameroun
4 Institut de recherche de Yaoundé (IRY), Organisation pour la coordination de la lutte contre les endémies en Afrique centrale, Yaoundé, Cameroun
5 Faculté des Sciences, Université de Yaoundé I, Yaoundé, Cameroun
* Correspondance
  • Mots-clés : urbanisation, An. Coluzzii, paludisme, résistance, Cameroun
  • DOI : 10.1684/mst.2016.0624
  • Page(s) : 82-9
  • Année de parution : 2017

La présente étude détermine la dynamique de transmission du paludisme et le niveau de sensibilité aux insecticides de la faune culicidienne agressive à Ndogbong, quartier mal urbanisé de Douala. Les moustiques capturés sur volontaires, d’avril à septembre 2014, au rythme de 2 nuits consécutives par mois, ont été identifiés suivant les critères morphologiques et moléculaires. L’infectivité des vecteurs a été déterminée par le test ELISA CSP et la susceptibilité aux insecticides a été évaluée. Au total, 3794 moustiques de 6 espèces ont été obtenus en 96 hommes-nuits de capture, incluant Cx. pipiens (57,83 %), Cx. poicilipes (1,45 %), An. gambiae s. l (39,01 %), Ae. albopictus (1,51 %) et An. paludis (0,10 %). An. coluzzii était la seule espèce infectée par P. falciparum avec un taux moyen d’infection de 1,9 % (IC 95 % : 0,82-4,41). Le taux moyen d’inoculation entomologique était estimé à 0,3 pi/h/n. La susceptibilité aux insecticides testés était inférieure à 85 %. An. coluzzii apparaît comme le vecteur majeur du paludisme à Ndogbong. La forte résistance aux insecticides requiert une mise au point de nouvelles formulations anti-moustiques.