John Libbey Eurotext

Médecine et Santé Tropicales

MENU

Tétanos après application de topique traditionnel sur une brûlure grave Volume 28, numéro 4, Octobre-Novembre-Décembre 2018

Illustrations

  • Figure 1
Auteurs
Service d’anesthésie-réanimation, CHU de Bouaké, BP 1174 Bouaké, Côte d’Ivoire
* Correspondance
  • Mots-clés : tétanos, brûlure grave, topiques traditionnels, Côte d’Ivoire
  • DOI : 10.1684/mst.2018.0803
  • Page(s) : 446-7
  • Année de parution : 2018

Une enfant de 2 ans était accompagnée par ses parents aux urgences pédiatriques pour refus de s’alimenter, trismus et contractures généralisées quatre jours après l’application d’un topique traditionnel (feuilles de manioc) sur des lésions d’une brûlure thermique grave. À son entrée à l’hôpital, elle avait une température de 38 ̊C, une fréquence cardiaque à 114 battements par minute et une tension artérielle à 90/60 mmHg. La couverture vaccinale antitétanique n’était pas à jour. Le diagnostic de tétanos était d’emblée évoqué. Une sérothérapie antitétanique associée à une antibiothérapie, un traitement par benzodiazépine, des soins locaux ont aussi été prodigués. L’évolution a été défavorable avec le décès de l’enfant en 24 heures.