John Libbey Eurotext

Médecine et Santé Tropicales

Les envenimations scorpioniques graves : physiopathologie et rôle de l’inflammation dans la défaillance multiviscérale Volume 27, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 Hôpital Habib Bourguiba, service de réanimation médicale, route El Ain Km 1, 3029 Sfax, Tunisie
2 Hôpital Hedi Chaker, service de pédiatrie générale, route El Ain Km 1, 3029 Sfax, Tunisie
* Correspondant
  • Mots-clés : envenimation scorpionique, inflammation, cytokines, physiopathologie
  • DOI : 10.1684/mst.2017.0688
  • Page(s) : 214-21
  • Année de parution : 2017

L’envenimation scorpionique (ES) est un accident relativement fréquent dans les zones tropicales et subtropicales des cinq continents. La corrélation entre le jeune âge et la sévérité des manifestations cliniques après l’ES a été bien établie. De plus, plusieurs études ont démontré que l’envenimation scorpionique grave est associée à une réaction inflammatoire systémique. En effet, il a été démontré que le taux des cytokines dans le sang est bien corrélé avec la gravité du tableau clinique et le pronostic vital. L’intensité de cette réaction inflammatoire va aggraver les lésions engendrées par l’action toxique directe du venin et la décharge massive des neurotransmetteurs.