John Libbey Eurotext

Médecine et Santé Tropicales

Apport du scanner cérébral dans le diagnostic de méningite tuberculeuse : à propos d’un cas à Djibouti Volume 27, numéro 3, Juillet-Août-Septembre 2017

Illustrations

  • Figures 1a et 1b
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 Hôpital d’instruction des armées Clermont-Tonnerre 29240 Brest, France
2 Hôpital d’instruction des armées Bégin, 94160 Saint-Mandé, France
3 Centre de transfusion sanguine des armées, 92140 Clamart, France
4 GMC Bouffard, Djibouti
* Correspondance
  • Mots-clés : méningite, scanner, tuberculose, Djibouti
  • DOI : 10.1684/mst.2017.0691
  • Page(s) : 260-3
  • Année de parution : 2017

La méningite tuberculeuse est une pathologie grave, avec une mortalité et une morbidité élevées, qui reste fréquente dans les pays d’endémie tuberculeuse. Sa présentation est peu spécifique, ce qui retarde souvent la mise en place du traitement adapté. Son diagnostic formel repose sur la mise en évidence de Mycobacterium tuberculosis dans le liquide céphalorachidien (LCR), la recherche peut cependant être négative sans éliminer formellement le diagnostic. La présomption diagnostique doit se faire au plus vite grâce à un faisceau d’arguments, comprenant les données de la ponction lombaire. Le scanner cérébral sans et avec injection de produit de contraste peut participer au diagnostic de la méningite tuberculeuse et de ses complications. Nous discuterons au travers d’un cas de méningite tuberculeuse à Djibouti les aspects rencontrés au scanner cérébral et leur valeur dans cette affection, ainsi que la place de cet examen dans la prise en charge.