John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique

Médecine thérapeutique

Revue de Thérapeutique NOUVELLE FORMULE

Médecine Thérapeutique met à la disposition de l’ensemble de la communauté médicale, un véritable outil d’actualisation « Thérapeutique » au sens large. Autour d'un Comité de rédaction remanié, pluridisciplinaire, cette nouvelle formule propose, dorénavant, 6 fois par an, de nombreuses rubriques pratiques et pédagogiques ainsi que les rubriques phares comme les Recommandations qui ont fait le succès de la revue.
Parrainée par l’APNET, Collège National des Enseignants de Thérapeutique, cette publication est destinée à répondre au mieux aux préoccupations du clinicien confirmé ou en formation.
Toutes les questions liées au médicament bien sûr, mais aussi aux biothérapies, dispositifs médicaux, nouvelles technologies, ou encore traitements non médicamenteux y sont développées. Transversale, elle aborde aussi les médecines translationnelles ou diagnostiques toujours dans une optique thérapeutique.

Instructions aux auteurs

Médecine Thérapeutique est une revue de synthèse, qui se veut avant tout pratique, sans négliger les bases fondamentales et scientifiques de la Médecine, centrée principalement sur la Thérapeutique. Afin d’accélérer le traitement de leur manuscrit, nous invitons les auteurs, souhaitant publier dans la revue, à suivre avec soin les instructions suivantes.

Présentation générale des manuscrits

L’original sous forme de version électronique (Word de préférence) et/ou de version papier sera fourni, comprenant une page de titre ; un résumé en français (pour les articles de synthèse ou mise au point) ; le texte faisant appel, dans l’ordre d’apparition, à toutes les figures et aux tableaux ; les légendes des figures ; les tableaux titrés ; les références et des mots clés. Les figures, indépendantes du manuscrit, doivent être identifiées par leur numéro et le nom de l’auteur.

Les abréviations doivent être évitées ; si nécessaire, elles seront définies entre parenthèses lors de leur première citation dans le texte. Les unités, les symboles et la nomenclature doivent respecter les conventions internationales. Les unités de mesure standard et les symboles d’éléments chimiques seront utilisés sans être définis. Les articles ne doivent pas dépasser un nombre maximum de pages dactylographiées, variable suivant les rubriques, s’appuyant sur une police de caractères de type Times New Roman, avec 60 signes par ligne, double interligne, 25 lignes par page, au recto seulement, chaque page étant numérotée.

L’auteur auquel la correspondance et les tirés à part seront adressés doit être identifié et ses numéros de téléphone, de télécopie et son adresse électronique précisés.

Rubriques

- Editorial : 2 à 3 pages dactylographiées environ par éditorial, avec un maximum de 5 références maximum.

- Revue commentée de la littérature et actualités des congrès : 2 à 4 pages dactylographiées environ par revue commentée de la littérature (ce qui correspond à l’analyse de 3 à 5 articles) et par actualités des congrès (mettant en exergue des nouveautés).

- Article de synthèse ou mise au point : 10 à 15 pages dactylographiées en moyenne par article, 2 à 4 figures, 2 à 4 tableaux, 15 à 20 références maximum (les indispensables du domaine abordé) et 1 résumé en français avec 4 à 6 mots clés.

- Comment je traite ? : 3 à 6 pages dactylographiées environ par sujet centré sur la Thérapeutique (avec une synthèse pratique et actualisée issue de la médecine factuelle [evidence based-medicine] et des recommandations institutionnelles et/ou des sociétés savantes), 2 figures, 2 tableaux, 5 références maximum (les indispensables du domaine abordé).

- Comment j’explore ? : 3 à 6 pages dactylographiées environ par sujet abordé (avec une synthèse pratique et actualisée issue de la médecine factuelle [evidence based-medicine] et des recommandations institutionnelles et/ou des sociétés savantes), 2 figures, 2 tableaux, 5 références maximum (les indispensables du domaine abordé).

- ECN, iECN et LCA : 4 à 8 pages dactylographiées environ par cas clinique ou analyse d’article.

- Cas clinique didactique et/ou mystère : 4 à 10 pages dactylographiées en moyenne par observation, 2 figures ou documents iconographiques, 2 tableaux, 5 références maximum (les indispensables du domaine abordé).

- Images du mois : 1 à 2 pages dactylographiées environ incluant une dizaine de lignes de commentaires et un maximum de 4 références.

- Recommandations de l’HAS : texte intégral de l’HAS avec une synthèse en 10 points clés.

- Réglementaire, polémiques et/ou controverses autour des médicaments : 6 à 12 pages dactylographiées en moyenne, 2 à 4 fi gures, 2 à 4 tableaux, 5 références maximum si nécessaire.

Recommandations éthiques

L’auteur principal est celui qui a apporté une contribution substantielle à la conception et à la rédaction du manuscrit. Dans l’hypothèse où certaines des illustrations seraient réalisées par des tiers, qu’elles aient déjà été publiées ou non, il s’engage à fournir avec le manuscrit l’ensemble des autorisations nécessaires à leur intégration dans son article.

En soumettant ce dernier, il assure la rédaction de Médecine Thérapeutique que toutes les dispositions ont été prises lors du recueil de données expérimentales et cliniques pour être en conformité avec les obligations légales et la charte d’Helsinki (il s’engage notamment à avoir recueilli le consentement éclairé du patient). Le moment venu, l’auteur principal signe et renvoie la cession de droits d’auteur.

Liens d’intérêts

Les auteurs s’engagent tous à informer la rédaction de Médecine Thérapeutique sur leurs éventuels liens d’intérêts. Une déclaration de lien d’intérêt leur sera envoyée au moment des épreuves, où il leur sera demandé de mentionner les intérêts financiers, essais cliniques, interventions ponctuelles ou relations familiales susceptibles d’influencer leurs jugements professionnels.

• Figures : Les fichiers des illustrations doivent être fournis au format jpeg ou tiff (résolution 300 dpi pour les photos, 600 dpi pour les schémas). Aucun document ne doit dépasser, à l’exception de certains clichés radiologiques, le format 21 × 27 cm. L’inclusion de photographies en couleur est conseillée chaque fois qu’elle peut contribuer à la qualité du message : elle n’entraîne aucun coût pour l’auteur.

• Dans l’hypothèse où certaines des illustrations seraient réalisées par des tiers qu’elles aient déjà été publiées ou non, l’auteur s’engage à obtenir auprès de ces derniers l’ensemble des autorisations nécessaires à l’intégration de ces illustrations dans son article et leur exploitation sous cette forme. Il communiquera ces autorisations de reproduction avec son manuscrit.

Références bibliographiques

Les références, dont le nombre varie selon les rubriques, doivent être numérotées dans le texte suivant leur ordre d’apparition (numéro placé entre crochets). Il convient d’indiquer tous les auteurs lorsqu’il y en a 6 ou moins. Lorsqu’il y en a 7 ou plus, indiquer les trois premiers suivis de et al. Les références doivent respecter l’ordre et la ponctuation suivants.

Articles de périodique

Nom des auteurs suivis des initiales de leurs prénoms. Titre de l’article (dans la langue d’origine). Nom de la revue abrégé selon le style de l’Index Medicus (pas de ponctuation après les abréviations) année ; volume : première et dernière page de l’article.

– Lombard M, Portmann B, Neuburger J, Williams R, Tygstrup N, Ranek L, et al. Cyclosporin A treatment in primary biliary cirrohosis: results of a long-term placebo controlled trial. Gastroenterology 1993 ; 104 : 519-26.

Supplément d’un périodique – Frumin AM, Nussbaum J, Esposito M. Functional asplenia: demonstration of splenic activity by bone marrow scan (abstract). Blood 1979 ; 54 (suppl 1) : 26a.

Livre

– Même présentation des auteurs. Titre du livre. Ville : nom de l’éditeur, année de publication. – Galmiche JP, Revillard JP, Teule-Espié M. Immunité et tube digestif. Paris : John Libbey Eurotext, 1992.

Chapitre d’un livre

Même présentation des auteurs. Titre de l’article (dans la langue d’origine). In : noms des « éditeurs » et initiales des prénoms suivis de ed(s). Titre du livre. Ville : nom de l’éditeur, année de publication : première et dernière page de l’article.

– Meyer JH. Motility of the stomach and gastroduodenal junction. In : Johnson LR, ed. Physiology of the gastrointestinal tract. New York : Raven Press, 1987 : 613-29.

Évaluation des articles

Elle sera confiée au responsable de rubrique, envoyé éventuellement à deux arbitres de la spécialité et/ou discipline choisis par le Comité de rédaction. Les conclusions seront communiquées aux auteurs. Après acceptation définitive du manuscrit, des modifications mineures portant exclusivement sur le style et les illustrations pourront être introduites directement par le Comité de rédaction sans consulter l’auteur, afin de gagner du temps pour la parution.

Manuscrits

Les manuscrits devront être adressés, préférentiellement par voie électronique, à :

Pr Emmanuel Andrès

Service de Médecine Interne, Diabète et Maladies métaboliques

Clinique Médicale B

CHRU de Strasbourg

1 porte de l’Hôpital, 67000 Strasbourg, France

emmanuel.andres@chru-strasbourg.fr

 

Nous remercions les auteurs de leur contribution à la revue.

Le Comité de rédaction (octobre 2014)