John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique

MENU

Réagir devant un possible syndrome de Brugada Volume 24, numéro 1, Janvier-Février 2018

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4

Tableaux

Auteurs
1 Centre hospitalier Brocéliande-Atlantique, site de Ploermel, service de médecine interne et polyvalente, 7 rue du roi Arthur. 56800 Ploermel
2 Centre hospitalier Brocéliande-Atlantique, site de Ploermel, consultations médecine du sport, 7 rue du roi Arthur. 56800 Ploermel
* Tirés à part
  • Mots-clés : syndrome de Brugada, trouble du rythme ventriculaire
  • DOI : 10.1684/met.2018.0679
  • Page(s) : 45-9
  • Année de parution : 2018

Trouble du rythme touchant préférentiellement l’homme jeune, le syndrome de Brugada est susceptible de provoquer un décès brutal à l’occasion d’un effort, même modeste. Son diagnostic repose sur l’électrocardiogramme de repos et/ou un test pharmacologique, après élimination des principaux diagnostics différentiels dont l’algorithme exploratoire est aujourd’hui bien codifié. Seuls les patients à haut risque bénéficient de l’implantation d’un défibrillateur automatique, mais tous les sujets dépistés et leur médecin doivent être avertis des contre-indications absolues de certaines thérapeutiques.