John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique

Hémorragie digestive : et si c’était une fistule aortodigestive ? Volume 23, numéro 4, Juillet-Août 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
Auteurs
1 Réanimation polyvalente/unité de médecine polyvalente, centre hospitalier de Dreux, 44 avenue du Président Kennedy BP 69 28102 Dreux Cedex,
2 Service d’accueil des urgences, centre hospitalier de Dreux, 44 avenue du Président Kennedy BP 69 28102 Dreux Cedex
3 Service d’hépato-gastro-entérologie, centre hospitalier de Dreux, 44 avenue du Président Kennedy BP 69 28102 Dreux Cedex
4 Service d’imagerie médicale, centre hospitalier de dreux, 44 avenue du Président Kennedy BP 69 28102 Dreux Cedex
* Tirés à part
  • Mots-clés : prothèse aortique, hémorragie digestive, fistule aortodigestive
  • DOI : 10.1684/met.2017.0644
  • Page(s) : 263-6
  • Année de parution : 2017

La fistule aortodigestive est une cause rare d’hémorragie digestive, potentiellement grave, avec un taux de mortalité très élevé en l’absence de diagnostic et de prise en charge précoce. C’est pourquoi elle doit être systématiquement évoquée en cas d’hémorragie digestive chez un patient porteur d’une prothèse aortique. L’endoscopie digestive haute, en complément de l’examen tomodensitométrique, constitue un examen clé dans le diagnostic, sous réserve qu’elle soit menée jusqu’au troisième duodénum. Une prise en charge chirurgicale précoce et adaptée reste la base du traitement de ces fistules, en complément d’un traitement anti-infectieux adaptée aux germes identifiés, ainsi que toutes les mesures de réanimation pré- et postopératoires.