Accueil > Revues > Médecine > Bulletin du cancer > Résumé de l'article
 
      Recherche avancée    Panier    English version 
 
Nouveautés
Catalogue/Recherche
Collections
Toutes les revues
Médecine
Bulletin du Cancer
- Numéro en cours
- Archives
- S'abonner
- Commander un       numéro
- Plus d'infos
Biologie et recherche
Santé publique
Agronomie et Biotech.
Mon compte
Mot de passe oublié ?
Activer mon compte
S'abonner
Licences IP
- Mode d'emploi
- Demande de devis
- Contrat de licence
Commander un numéro
Articles à la carte
Newsletters
Publier chez JLE
Revues
Ouvrages
Espace annonceurs
Droits étrangers
Diffuseurs



 

Texte intégral de l'article
 
Version imprimable

Un cas de non-observance d'un enfant et de ses parents : comprendre la non-observance au traitement


Bulletin du Cancer. Volume 89, Numéro 6, 643-7, Juin 2002, Articles originaux

Article gratuit   Summary  

Auteur(s) : Daniel Oppenheim, Olivier Hartmann, Arthur Ablin, Barbara Sourkes

Résumé : La non-observance au traitement des enfants et des adolescents est un problème majeur. Pour éclairer ses mécanismes, nous présentons le cas d'une famille non observante. B, 10 ans, traité pour un médulloblastome, refuse la chimiothérapie intensive et la greffe de moelle. Cette difficulté fut résolue par 6 entretiens psychothérapeutiques avec lui, ses parents et l'équipe. Résultats. Son comportement exprimait l'ambivalence de ses parents malgré leur consentement éclairé. Leurs raisons étaient conscientes et inconscientes, rationnelles et irrationnelles, liées à leurs expériences passées et présentes. Sa mère était convaincue qu'il mourrait. Les discussions aidèrent les deux parents à assumer leur rôle parental, B reconnut leur capacité à accepter authentiquement le traitement et à le soutenir. Conclusion. La non-observance n'est pas seulement un problème psychologique de l'enfant et des parents, mais est la conséquence d'interactions multiples entre l'enfant, ses parents et l'équipe, liées à des événements présents et passés. Quand la mort de l'enfant est possible, l'ambivalence des parents trouble leur compréhension et leur acceptation du traitement. Le renforcement de la confiance entre l'équipe, l'enfant et ses parents, et un accord clair sur ses buts peuvent éviter la survenue et l'escalade de la non-observance qui soulève de difficiles questions cliniques, juridiques et éthiques.

Mots-clés : non-observance, psycho-oncologie, relation enfant-parents-équipe, cas clinique, éthique.

 

Qui sommes-nous ? - Contactez-nous - Conditions d'utilisation - Paiement sécurisé
Actualités - Les congrès
Copyright © 2007 John Libbey Eurotext - Tous droits réservés
[ Informations légales - Powered by Dolomède ]