Accueil > Revues > Médecine > Bulletin du cancer > Résumé de l'article
 
      Recherche avancée    Panier    English version 
 
Nouveautés
Catalogue/Recherche
Collections
Toutes les revues
Médecine
Bulletin du Cancer
- Numéro en cours
- Archives
- S'abonner
- Commander un       numéro
- Plus d'infos
Biologie et recherche
Santé publique
Agronomie et Biotech.
Mon compte
Mot de passe oublié ?
Activer mon compte
S'abonner
Licences IP
- Mode d'emploi
- Demande de devis
- Contrat de licence
Commander un numéro
Articles à la carte
Newsletters
Publier chez JLE
Revues
Ouvrages
Espace annonceurs
Droits étrangers
Diffuseurs



 

Texte intégral de l'article
 
Version imprimable

Les associations de radio-chimiothérapie dans les carcinomes bronchiques non à petites cellules localisés inopérables : actualités et perspectives


Bulletin du Cancer. Volume 89, Numéro 6, 599-611, Juin 2002, Synthèses

Article gratuit   Summary  

Auteur(s) : Ali Hasbini, Fabienne Ozanne, Hanifa Ammarguellat , Jacky Crequit, Thierry Dolige, Eric Bouchaert, Jean-Luc Dutel, Catherine Durdux

Résumé : Le traitement optimal des carcinomes bronchiques non à petites cellules (CBNPC) localisés inopérables continue à évoluer. Les éléments déterminants pour une amélioration de la survie globale passent par un meilleur contrôle tumoral local et une éradication des probables métastases occultes. Historiquement, la survie médiane varie entre 7 et 10 mois avec un traitement par radiothérapie (RT) thoracique à fractionnement standard conventionnel. La chimiothérapie (CT) d'induction suivie d'une RT a montré sa supériorité par rapport à une RT seule, rendant cette approche largement utilisée. D'autres études ont révélé qu'elle améliorait la survie en réduisant les rechutes métastatiques. Trois méta-analyses indépendantes ont confirmé le bénéfice obtenu par la CT à base de CDDP suivie par une RT et ont permis de considérer cette association comme un standard thérapeutique. D'autres auteurs ont démontré une amélioration du contrôle local et de la survie avec la RT-CT concomitante ou avec la radiothérapie hyperfractionnée accélérée (RTHA). Les résultats de l'ensemble de ces nouvelles approches thérapeutiques restent très modestes. L'implication de nouvelles drogues de CT dans le traitement a conduit à l'émergence de nouveaux essais cherchant à montrer des résultats plus encourageants. Des essais randomisés sont conduits dans ce sens.

Mots-clés : radiothérapie, chimiothérapie, association, carcinome bronchique non à petites cellules.

 

Qui sommes-nous ? - Contactez-nous - Conditions d'utilisation - Paiement sécurisé
Actualités - Les congrès
Copyright © 2007 John Libbey Eurotext - Tous droits réservés
[ Informations légales - Powered by Dolomède ]