John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Une charte de bon usage des antibiotiques en médecine générale : faisabilité et acceptabilité Volume 14, numéro 8, Octobre 2018

Tableaux

Auteurs
1 CHRU de Nancy, Service des Urgences et SAMU-SMUR, 29 avenue du maréchal de Lattre de Tassigny, CO 60034, 54035 Nancy
2 Université de Lorraine, EA 4360 APEMAC et CHRU de Nancy, Service de Maladies Infectieuses et Tropicales, Nancy
3 Antibiolor et CHRU de Nancy, Service de Maladies Infectieuses et Tropicales
4 Département de Médecine Générale Faculté de médecine de Nancy, Université de Lorraine, et CIC-P Inserm CHRU de Nancy
5 Antibiolor
* Tirés à part
  • Mots-clés : antibiotiques, bon usage, prescription, médecine générale, engagement
  • DOI : 10.1684/med.2018.351
  • Page(s) : 349-52
  • Année de parution : 2018

Après avoir globalement diminué de 11,4 % entre 2000 et 2015 la consommation d’antibiotiques en France est en hausse de 5,4 % depuis 2010. La consommation en ville représente 93 % de la consommation totale. 70 % des prescriptions proviennent des médecins généralistes. Cette utilisation non maîtrisée est responsable du développement des résistances bactériennes. Une amélioration de la qualité des prescriptions doit être recherchée. Un engagement pour un bon usage des antibiotiques est une priorité [1].