John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Que savent les parents des risques du tabagisme passif pour leurs enfants ? Volume 10, numéro 8, Octobre 2014

Auteurs
Département d’Enseignement et de Recherche de Médecine Générale ; Université Pierre et Marie Curie ; Paris VI

Le tabagisme est aujourd'hui une des principales causes de mortalité dans le monde : l'OMS estime à 5 millions le nombre de décès annuels dus au tabac, dont 600 000 (28 % d'enfants) seraient attribuables au tabagisme passif [1, 2]. Les enfants font en effet partie des victimes du tabagisme passif, exposés parfois plusieurs heures par jour à la fumée de cigarette de leurs parents.

Des travaux récents ont montré que les parents sont de plus en plus intéressés par les effets de l'environnement sur la santé de leurs enfants [3]. L'exposition au tabac pendant l'enfance est une des préoccupations principales des jeunes parents. Ils ont accès à une information quotidienne via la radio, télévision... Par ailleurs, ils utilisent internet en cas de questions précises sur le sujet [4].

L'évaluation des connaissances des parents et l'étude de cette population, afin d'aboutir à une information plus pertinente et ciblée est un point qui a été peu étudié dans la littérature aujourd'hui.

L'objectif de cette étude a été d'évaluer les connaissances des parents concernant les conséquences du tabagisme passif sur la santé de leurs enfants et de rechercher une éventuelle différenciation sociale.

Le médecin généraliste et le pédiatre voient régulièrement en consultation l'enfant et/ou ses parents. Ils ont un rôle important dans la prévention des risques liés au tabagisme passif pour l'enfant. Plusieurs études [5, 6] ont montré l'intérêt d'une information adaptée par le médecin, qui pourrait entraîner une modification des comportements.