John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Prise en charge diagnostique en médecine générale du trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) Article à paraître

Auteurs
Université Toulouse III – Paul Sabatier, Faculté de médecine de Toulouse, Département Universitaire de Médecine Générale (DUMG), 133 route de Narbonne, 31000 Toulouse
* Correspondance

Le TDA/H a une prévalence de 3,5 % à 5,6 % environ actuellement en France. Il est un trouble neuropsychique dimensionnel d’évolution chronique mal connu. Le médecin généraliste est le plus souvent le premier interlocuteur face à ce trouble, il est donc nécessaire qu’il sache le repérer et le prendre en charge précocement pour éviter les complications ultérieures, fréquentes notamment en l’absence de diagnostic. Dans ce premier article, nous verrons quels sont les moyens diagnostiques disponibles avant d’envisager dans une deuxième partie la prise en charge thérapeutique.