John Libbey Eurotext

Médecine

Perception de l’information médicale en salle d’attente du médecin généraliste Article à paraître

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Département de médecine générale de Saint Étienne, Faculté de médecine Jacques Lisfranc, Université Jean Monnet, Saint-Étienne, 10 rue de la Marandière, 42270 Saint-Priest en Jarez
* Tirés à part
  • Mots-clés : information médicale, patients, médecine générale, salle d’attente
  • DOI : 10.1684/med.2017.266

Les patients attendraient beaucoup de leur médecin généraliste (MG) en termes d’information médicale. La salle d’attente (SA) du MG constitue la première étape avant la consultation ; elle est parfois utilisée comme vecteur de cette information. Cette étude propose d’explorer la perception par les patients de l’information médicale délivrée dans la SA du MG. La réception d’une information médicale en SA dépend de différents facteurs. Une relation patient-médecin jugée satisfaisante par le patient favorise la réception d’informations. En fonction du motif de consultation ou si l’attente est jugée trop longue les patients peuvent adopter une attitude d’attente anxieuse ou déplaisante peu propice pour s’informer. La SA est un espace d’interactions sociales qui peuvent entraver la perception de l’information. Selon les patients, il faudrait une plus grande implication du MG, qu’il valide l’information, qu’elle soit en quantité limitée, sur un espace dédié, renouvelée, sur des sujets d’actualité, de prévention ou sur le réseau associatif local. Non imposée, l’information devrait être proposée dans la continuité de la relation patient-médecin.