John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Mise au point sur le « Covid long » Volume 18, numéro 6, Juin 2022

Auteurs
1 Professeur Émérite de Thérapeutique, Université Sorbonne-Paris Nord
2 Société Française de Documentation et Recherche en Médecine Générale (SFDRMG)
Correspondance : P. Casassus

La Covid-19 n’est définitivement pas une banale gripette [1]. La mortalité immédiate est nettement majorée par rapport aux épisodes de grippe périodiques auxquels nous sommes habitués depuis des décennies. En outre, malgré des mesures préventives inusitées (masque, confinement…), il est rapidement apparu que certains sujets présentaient des symptômes prolongés, pendant de nombreux mois, voire plusieurs années, ce que l’on a pris l’habitude de dénommer « Covid longs ».

Au 4 juin 2022, on comptabilisait dans le monde 531 millions de sujets contaminés et 6,3 millions de morts, dont 145 000 en France. Comme on va le voir, un nombre important de malades (pas toujours initialement préoccupants) vont présenter des symptômes persistants, souvent multiples, pour la plupart peu spécifiques, mais très handicapants, retentissant sur leur mental et leur vie sociale, et bien difficiles à prendre en charge par le médecin traitant. Nous faisons ici une synthèse des éléments de diagnostic, d’explications physiopathologiques et des conseils de prise en charge.