John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Mesures associées à la corticothérapie au long cours : les conseils à donner aux patients Article à paraître

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Centre Hospitalier Métropole Savoie, Unité Transverse de Nutrition Clinique, Chambéry
2 CHU de Montpellier, Hôpital Lapeyronie, Université de Montpellier, IRMB, Inserm U1183, Service d’Immunologie Clinique et Thérapeutique ostéo-articulaire, 371, Avenue du Doyen Gaston Giraud, 34295 Montpellier
* Correspondance

Les recommandations hygiéno-diététiques concernant la corticothérapie au long cours évoluent nécessairement avec l’actualisation des données scientifiques. Les messages-clés à transmettre à nos patients, en vue de limiter les effets indésirables de la corticothérapie et avec l’objectif d’une adhérence sur le long terme, peuvent être résumés en six points portant sur la variété alimentaire, la consommation suffisante de calcium et de vitamine D, la sensibilisation à une consommation modérée en sel et sucres à index glycémique élevé, ainsi que la pratique d’une activité physique régulière. Ces messages simples font écho aux recommandations du Programme National Nutrition Santé (PNNS) 2019-2023, et sont enrichis d’une vigilance accrue auprès des personnes à risque de diabète.