John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

L’exercice regroupé et coordonné en maison de santé pluriprofessionnelle est-il protecteur de l’épuisement professionnel ? Remise en question d’un paradigme Volume 15, numéro 1, Janvier 2019

Auteurs
1 Médecin généraliste, Toulouse
2 Etudiant en psychologie, Université Paris 8
3 Médecin de santé publique, Marseille
4 Université de Bordeaux, Département de Médecine Générale de Bordeaux
* Tirés à part
  • Mots-clés : maisons de santé pluriprofessionnelles, exercice médical coordonné, stress professionnel, qualité de vie, modèles organisationnels
  • DOI : 10.1684/med.2019.403
  • Page(s) : 38-45
  • Année de parution : 2019

Les regroupements en maison de santé pluriprofessionnelle (MSP) ont toujours été présentés par leurs promoteurs et les agences régionales de santé comme un moyen d’éviter l’épuisement professionnel des soignants. Cette affirmation manquait de preuves. Ce travail interrogeant 234 professionnels vient nuancer le dogme. La grande majorité des soignants ont déclaré se sentir bien en MSP mais plus de la moitié ont exprimé ressentir du stress au travail et quelques-uns une dégradation sur leur qualité de vie, leur santé ou leur moral. Les résultats permettent d’identifier des facteurs contribuant à l’épanouissement et d’autres qui soient plus délétères. Le travail coordonné et regroupé ne s’improvise pas et n’est pas systématiquement synonyme d’amélioration de la qualité de vie professionnelle ou personnelle. Tout dépend du projet mené avec cadrage de l’activité, répartition des tâches et du temps de travail.