John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Les médecins atteints du burnout. Une revue de la littérature Volume 10, numéro 1, Janvier 2014

Auteur
Juriste spécialisée dans le droit médical et le droit international - lauraudrey@yahoo.fr
  • Mots-clés : médecins ; relations médecin-malade ; syndrome d'épuisement professionnel
  • DOI : 10.1684/med.2014.1053
  • Page(s) : 34-7
  • Année de parution : 2014

Le syndrome d'épuisement professionnel ou burnout a fait l'objet de multiples définitions [1-5]. Celle de l'Organisation Mondiale de la Santé date de 2005 : le burnout est « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d'incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail » [6]. Il faut préciser que ce syndrome n'est pas synonyme de stress ni de dépression. Si le stress est une des causes du burnout, la dépression, elle, est une de ses conséquences. C'est une maladie liée au travail sans pour autant être classée comme maladie du travail. Ce n'est pas non plus un phénomène épisodique. Il est progressif et nécessite une période de 5 ans pour bien s'implanter. Le burnout est donc un phénomène très spécifique, existant dans de nombreux pays et professions comme peut l'être la médecine. « Le burnout n'est pas qu'un problème individuel mais aussi un mal être de notre société. C'est la personne qui craque mais les sources du problème vont au-delà de la personne elle-même. En fait, c'est l'interaction entre l'individu et les structures qui l'entourent qui est en cause » [4].