John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Les femmes médecins généralistes et leur grossesse Une enquête qualitative en Pays-de-la-Loire Volume 6, numéro 5, Mai 2010

Auteurs
Département de médecine générale ; UFR médecine, Angers
  • Mots-clés : exercice professionnel, femme médecin, grossesse
  • DOI : 10.1684/med.2010.0565
  • Page(s) : 236-40
  • Année de parution : 2010

Contexte : La féminisation des professions médicales interroge la place de la maternité : comment les femmes médecins généralistes s'organisent-elles pendant leur grossesse pour leur qualité de vie, privée et professionnelle ? Objectif : Analyser les principales tendances de cette organisation et définir l'impact de la réforme de 2006 du congé maternité. Méthode : Enquête qualitative auprès de 17 médecins installées ou remplaçantes en Pays-de-la-Loire. Résultats : La qualité de vie durant la grossesse est conditionnée par les possibilités d'adaptations de l'activité avant et après le congé maternité, par la durée de celui-ci, par le confort financier et les aides extérieures. Pour les femmes installées, les possibilités de remplacement sont importantes. La principale difficulté reste la grossesse pathologique. L'association, le temps partiel et la disponibilité du conjoint sont autant d'éléments contribuant à la qualité de vie. La revalorisation des indemnités du congé maternité semble apporter un confort de vie non négligeable même si elle reste insuffisante pour la plupart des femmes enquêtées. Discussion : Certains points restent à améliorer, par exemple la possibilité de remplacement en urgence pour une grossesse pathologique ou pendant le congé maternité, l'accès plus facile aux informations concernant leurs droits. L'évolution des mentalités, de la profession et des pouvoirs publics doit se poursuivre, pour permettre aux femmes médecins généralistes de vivre au mieux cette période. Conclusion : Il reste des progrès à accomplir pour que les jeunes femmes médecins s'installent plus sereinement en tant que médecins généralistes.