John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Les antibiotiques : pourquoi tant d'émois ? Seconde partie : état des lieux en France ­ pistes de réflexion Volume 9, numéro 9, Novembre 2013

Auteur
Ftremo@orange.fr

Nous avons vu dans la première partie de cet article1 comment nous sommes passés en un demi-siècle d'un âge d'or des antibiotiques à une menace sur leur efficacité même. La situation de consommation excessive est particulièrement marquée en France, un des plus gros consommateurs européens d'antibiotiques, avec une consommation supérieure de 30 % à la moyenne européenne, mais 2 fois plus élevée que celle de la Suède, et 2,5 fois plus que celle des Pays-Bas, champion régulier de la modération antibiotique. Ces données sont des arguments qui doivent aider à convaincre les médecins comme la population de l'intérêt d'une moindre prescription : il n'y a aucune donnée montrant que les Suédois comme les Hollandais meurent plus que nous, Français, de maladies infectieuses mal traitées.