John Libbey Eurotext

Médecine

Le syndrome de Lemierre : une maladie oubliée !… Article à paraître

Auteurs
Département Universitaire de Médecine Générale, 133 Route de Narbonne, 31 062 Toulouse cedex
* Tirés à part

« L’apparition et la répétition de pics fébriles sévères, plusieurs jours après le début de maux de gorge ou, encore plus évocateur, la survenue d’infarctus pulmonaires et de manifestations arthritiques constituent un syndrome si caractéristique que l’erreur est impossible ».1 Sepsis sévère post-angine, avec signes pulmonaires, chez des sujets jeunes en bonne santé, le syndrome de Lemierre voit son pronostic corrélé à la rapidité de la prise en charge par une antibiothérapie probabiliste, sans attendre les résultats des hémocultures. Le scanner retrouve une thrombose de la veine jugulaire interne et des emboles septiques. Un drainage chirurgical peut s’avérer nécessaire.