John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Le médecin généraliste, un acteur central dans l’accompagnement des patients atteints de maladies chroniques faiblement alphabétisés Article à paraître

Tableaux

Auteurs
Laboratoire Éducations et Pratiques de Santé, LEPS EA 3412, Université Paris 13, 74 rue Marcel Cachin, 93000 Bobigny
* Tirés à part
  • Mots-clés : litteratie, éducation des patients, médecine générale, inégalités devant les soins
  • DOI : 10.1684/med.2018.353

Parmi les réponses apportées aux malades chroniques, l’éducation thérapeutique du patient tient une place importante. Cependant, un faible niveau de littératie en santé (LS) constitue un obstacle majeur pour accéder à cette éducation. Ceci est particulièrement déterminant chez les patients faiblement ou non alphabétisés qui bénéficient moins des actions d’éducation en santé et ne possèdent pas les compétences pour recourir aux ressources existantes.

La LS est au carrefour de l’éducation, de la santé et de la culture et, en ce sens, elle nécessite une approche pluridisciplinaire et pluriprofessionnelle. À ce titre, le médecin généraliste peut jouer un rôle central que ce soit par le repérage des patients avec un faible niveau de littératie ou la mise en œuvre d’interventions éducatives.