John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

L’accueil en consultation de gynécologie des personnes en situation de handicap mental Volume 16, numéro 7, Septembre 2020

Tableaux

Auteurs
1 Université Toulouse III Paul Sabatier, Département Universitaire de Médecine Générale, 31062 Toulouse Cedex
2 Médecin généraliste, 17 rue du Commandeur Cazeneuve, 31 400 Toulouse
3 Médecin généraliste, 34 avenue de Karben, 31520 Ramonville Saint Agne
4 Médecin généraliste, 1 Avenue des Tilleuls, 31120 Roques
* Correspondance

Les consultations gynécologiques des femmes en situation de handicap mental concernent plusieurs acteurs : le praticien, la patiente, et parfois la personne qui l’accompagne. Elles mettent en jeu le rapport au corps, au handicap, à l’intimité, parfois à la maternité ou à la maladie. Côté soignants, les jeunes médecins généralistes s’estiment insuffisamment formés aux questions du handicap tandis que, côté soignées, les femmes vivant avec un handicap mental se retrouvent souvent démunies lors de ces consultations. Cet article met en lumière les obstacles (pratiques, relationnels, communicationnels) au bon déroulement d’une consultation et propose des pistes d’amélioration.