John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

La santé mentale des migrants : le syndrome d’Ulysse Volume 13, numéro 9, Novembre 2017

Auteur
Centre Hospitalier Guillaume Régnie, Équipe mobile psychiatrie précarité (EMPP – Rennes), 108 avenue du General Leclerc, 35703 Rennes cedex 7
* Tirés à part
  • Mots-clés : population de passage en transit et migrants, santé mentale
  • DOI : 10.1684/med.2017.251
  • Page(s) : 409-14
  • Année de parution : 2017

Lorsque les médecins sont amenés à rencontrer des migrants en consultation, la demande se fait le plus souvent sur des plaintes somatiques multiples et diffuses et sur une profonde souffrance psychique qu’ils associent à l’état de stress post-traumatique (ESPT). Pourtant le diagnostic de syndrome post-traumatique ne correspond pas toujours aux troubles observés. Dans de très nombreux cas, il s’agit en réalité d’un épuisement psychique ressemblant à une forme de burnout que certains cliniciens ont dénommé « syndrome d’Ulysse ».