John Libbey Eurotext

Médecine

La goutte : données historiques et physiopathologiques Article à paraître

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteur
Professeur de thérapeutique,
CHU de Bobigny
* Tirés à part

Il est intéressant de prendre conscience du nombre de personnes « illustres » qui ont souffert de la goutte, et la recherche historique montre que cela n’a pas concerné seulement l’ère moderne où le diagnostic était posé de façon bien établie.

Nous allons successivement nous pencher sur le nombre impressionnant de ces « prestigieux goutteux », pour aborder les hypothèses physiopathologiques progressivement énoncées, et les interprétations épidémiologiques qui sont venues récemment expliquer une partie de ces situations, notamment dans ce qu’on a pu appeler « l’épidémie de goutte anglaise ».