John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

La gastro-entérite aiguë des nourrissons vue par leurs mères Volume 13, numéro 9, Novembre 2017

Tableaux

Auteurs
Service universitaire de médecine générale
Faculté de médecine de Saint Étienne
Campus Santé-Innovation
42270 Saint-Priest en Jarez
* Tirés à part
  • Mots-clés : gastro-entérite, nourrisson, médecine générale
  • DOI : 10.1684/med.2017.254
  • Page(s) : 415-20
  • Année de parution : 2017

Le traitement de la gastro-entérite aiguë (GEA), une affection fréquente chez les nourrissons, repose sur l’administration de solutés de réhydratation orale (SRO) et la réalimentation précoce. Cette étude cherche à mettre en évidence les connaissances et la vision des mères de nourrissons sur la GEA. Les mères connaissaient bien la GEA et son risque de déshydratation. Elles s’inquiétaient des vomissements et de la perte de poids, pas toujours surveillée. Elles attendaient du médecin généraliste un traitement symptomatique, des conseils et d’être rassurées. Le traitement prescrit ne répondait pas à leurs attentes en l’absence d’antiémétiques. Les SRO étaient connus et utilisés, toutefois certaines mères ne leur donnaient pas l’avantage pour éviter une aggravation de la GEA. La difficulté à les faire boire a été soulignée. Pour les mères de nourrissons, la GEA est une maladie courante, potentiellement grave. Les symptômes qui les inquiétaient guidaient leur souhait de traitement et reléguaient souvent au second plan l’importance des SRO. Poursuivre l’information des mères, améliorer le goût des SRO et prescrire le strictement utile pourraient améliorer la prise en charge de la GEA des nourrissons.