John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

L'enfant et sa maladie chronique : quelle observance ? À propos du traitement par hormone de croissance Volume 4, numéro 7, Septembre 2008

Auteur
Unité fonctionnelle d'endocrinologie pédiatrique, département de pédiatrie, CHU de Rennes
  • Mots-clés : éducation thérapeutique, enfant, maladie chronique, observance
  • DOI : 10.1684/med.2008.0313
  • Page(s) : 314-7
  • Année de parution : 2008

Comment améliorer la prise en charge d'une maladie chronique de l'enfant ? Le cas du traitement par hormone de croissance est l'exemple d'une pathologie ne mettant pas en jeu la vie du patient. Plusieurs études ont montré que la compliance y était souvent insuffisante [1, 2]. Fondamentale pour l'efficacité du traitement et la qualité de vie du patient, elle ne va malheureusement pas « de soi », quelle que soit la pathologie en cause. Cette difficulté se retrouve à tout âge, de l'enfance à l'âge adulte [3-6]. La « compliance » (qualité d'une matière à se laisser déformer, inverse de l'élasticité) définit la capacité du patient à « se plier » aux indications du médecin, ou pour les anglophones, à être « obéissant » face à une « ordonnance » (observance) ou à agir « en accord » avec le soignant (concordance). C'est cette dernière acception qui paraît être à privilégier pour favoriser l'alliance thérapeutique permettant non seulement la plus grande efficacité mais aussi le meilleur vécu possible pendant le traitement.