John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

L'augmentation pharmacologique des performances cognitives chez le sujet sain. Une revue exhaustive de la littérature. Deuxième partie : le passé de la recherche sur le neuroenhancement : 2/ les cholinergiques Volume 10, numéro 10, Décembre 2014

Auteur
Université Paris Est-Créteil, Pôle de psychiatrie du Groupe des hôpitaux universitaires de Mondor, INSERM U955, Eq Psychiatrie Génétique, Fondation FondaMental Fondation de coopération scientifique en soins - guillaume.fond@gmail.com

Les cholinergiques modifient le métabolisme de l'acétylcholine ou des composants du système nerveux utilisant l'acétylcholine. Les neuroenhancers cholinergiques incluent les précurseurs de l'acétylcholine et les cofacteurs ainsi que les inhibiteurs de l'acétylcholine estérase. Il y a 3 sous-systèmes cholinergiques dans le cerveau dont deux diffusent largement sur l'ensemble du cortex cérébral [1]. Dans ces deux réseaux, les neurones cholinergiques proviennent soit des noyaux de la base qui projettent dans le cortex et l'hippocampe, soit des noyaux gris centraux qui innervent le thalamus et les aires dopaminergiques du mésencéphale [2]. Le troisième système est constitué d'interneurones au sein du striatum, qui représentent 1 à 3 % des neurones striataux et qui interagissent fortement avec les neurones dopaminergiques striataux [3].