John Libbey Eurotext

Médecine

Infections urinaires chez l'adulte Deuxième partie : Cas particuliers Volume 8, numéro 10, Décembre 2012

Résumé : Le précédent dossier (novembre 2012) envisageait les infections urinaires non compliquées les plus fréquentes en médecine générale. Selon la terminologie actuelle [1], seules peuvent être qualifiées de simples les infections urinaires de la femme n'ayant aucun terrain particulier, aucune comorbidité et aucune anomalie organique ou fonctionnelle de l'arbre urinaire. Les autres situations sont qualifiées d'infections urinaires compliquées, les hommes, par définition, ne pouvant avoir d'infection urinaire simple. L'European Association of Urology souligne en préambule de ses dernières recommandations [2] que malheureusement, en Europe, il n'existe pas de données fiables sur la prévalence des différents types d'infections urinaires et leur impact sur la qualité de vie de la population touchée, ni concernant leur impact économique en général et en ce qui concerne le système de soins en particulier. Les données fiables disponibles viennent d'autres pays et contextes, notamment des États-Unis, et ne peuvent être appliquées qu'avec prudence à la situation européenne.