John Libbey Eurotext

Médecine

Evidence Based Medicine : critique raisonnée d'un monopole - Deuxième partie : l'EBM est un progrès réel dans l'histoire de la médecine, son monopole un recul de la science clinique Volume 9, numéro 10, Décembre 2013

Auteur
Médecin généraliste, Lyon - lucperino@wanadoo.fr

Nous pensons spontanément que le « bon sens » est toujours arbitraire. Cela semble être sa nature. L'intuition clinique, accusée, à juste titre, de tant d'errements passés, n'ose plus prétendre à quelque vérité, et n'a plus envie d'en découdre avec l'EBM. Il serait pourtant judicieux de comparer les compétences, cliniques, pronostiques et thérapeutiques des médecins praticiens, avec les procédures standardisées et avec les consensus provoqués.