John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Diabète gestationnel : metformine ou insuline ? Volume 4, numéro 8, Octobre 2008

Auteur

L'équipe australienne et néo-zélandaise a inclus dans cet essai randomisé 750 femmes ayant un diabète gestationnel diagnostiqué entre 20 et 33 semaines de grossesse.

Le diabète gestationnel ­ environ 5 % des grossesses ­ est associé à des complications obstétricales. Si l'hyperglycémie persiste malgré les mesures diététiques, un traitement par insuline est habituellement recommandé. L'essai Metformin in Gestational Diabetes Trial avait pour but de lever la controverse existant sur l'utilisation de la metformine au cours de la grossesse. Le critère principal d´évaluation, composite, portait sur différents paramètres vitaux du nouveau-né, des critères secondaires analysant les paramètres maternels (contrôle glycémique, pression artérielle, intolérance au glucose dans le post-partumet l´acceptabilité du traitement). Les résultats en termes de critères primaires ou secondaires ont été identifiés dans les 2 groupes. L'acceptabilité (déclarative) du traitement en cas de circonstances analogues ultérieures était nettement meilleure dans le groupe metformine que dans le groupe insuline (76 % vs 27 %, p < 0,001). Enfin, il n´y avait pas plus d´effets secondaires graves sous metformine.

Rowan JA, Hague WM, Gao W, Battin MR, Moore MP, for the MiG Trial Investigators. Metformin versus insulin for the treatment of gestational diabetes. N Engl J Med. 2008;358:2003-15.

Ecker JL, Greene MF. Gestational Diabetes -- Setting Limits, Exploring Treatments. N Engl J Med. 2008;358:2061-3.

Commentaires de la rédaction

* De nombreuses incertitudes persistent sur le diabète gestationnel : seuils, modalités de prise en charge. Cet essai apporte une contribution importante de ce point de vue.

* Que les patientes préfèrent une « pilule » à une « piqûre » n'est pas une réelle surprise...

* Le problème de fond reste posé ­ celui de l'augmentation de prévalence du diabète gestationnel, peut-être en parallèle à celle de l'obésité maternelle ­ et suppose une prise de conscience largement en amont de la grossesse.