John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Crise suicidaire et médecine générale Rappel des 5 points-clés de la conférence de consensus de 2000 Volume 4, numéro 6, Juin 2008

Auteur
  • Mots-clés : médecine générale, psychiatrie, suicide
  • DOI : 10.1684/med.2008.0298
  • Page(s) : 265-8
  • Année de parution : 2008

La conférence de consensus1 dont les points-clés sont rapportés ci-dessous est ancienne et les consensus exprimés reposent sur des données antérieures à 2000. Ses conclusions, dont voici les points-clés, restent cependant d'actualité2. Les médecins généralistes adressent à l'hôpital 80 % des tentatives de suicide, parfois dans le cadre de la loi de 1990. Par ailleurs, 60 % à 70 % des suicidants ont consulté un généraliste dans le mois précédant une tentative de suicide, 36 % l'ayant fait dans la semaine précédant l'acte. Ces chiffres sont à corréler avec l'incidence extrêmement faible de cette pathologie : 1 cas sur 5 000 actes en moyenne. Dans la grande majorité des cas, ces consultations ont eu pour motif une plainte somatique plus ou moins précise : la reconnaissance de la souffrance psychique sous-jacente, donc le repérage de la crise suicidaire, sont difficiles...