JLE

Médecine

MENU

Corticothérapie orale dans la sciatalgie aiguë Volume 11, numéro 8, Octobre 2015

Auteur

Un essai randomisé a montré une efficacité très modeste de la corticothérapie par voie orale dans le traitement d’une sciatalgie aiguë due à une hernie discale.

Les corticoïdes par voie générale sont parfois utilisés dans le traitement des sciatalgies aigües malgré les résultats d’une méta-analyse de 2011 qui avait montré l’absence d’efficacité de ce traitement. C’est ce qui a conduit une équipe californienne à mener un nouvel essai thérapeutique ; cet essai randomisé en double aveugle a inclus 269 patients souffrant d’une sciatalgie depuis au plus 3 mois et dont la hernie discale avait été diagnostiquée par IRM. Ces patients ont reçu pendant 15 jours soit de la prednisone (à la dose initiale de 60 mg/jour progressivement décroissante) soit un placebo. Au bout de 3 semaines puis 52 semaines, le score fonctionnel est un peu plus amélioré dans le groupe corticothérapie ; cette différence est statistiquement significative mais d’une portée clinique incertaine. En revanche, il n’y a aucune différence entre les deux groupes pour la régression de la douleur. À 3 semaines, il y avait significativement plus de patients qui rapportaient au moins un événement indésirable dans le groupe corticothérapie (49 % vs. 24 %).

Goldberg H, Firtch W, Tyburski M, et al. Oral steroids for acute radiculopathy due to a herniated lumbar disk: A randomized clinical trial. JAMA. 2015;313:1915-23.

Que retenir pour notre pratique ?

• L’efficacité très modeste et le risque d’effets indésirables de la corticothérapie orale dans la sciatalgie aiguë n’incitent pas à utiliser ce traitement.

Mots clés : Glucocorticoïdes ; Sciatique [Glucocorticoid ; Sciatica]