John Libbey Eurotext

MT Cardio

MENU

Comment mesurer la masse ventriculaire gauche : échocardiographie et/ou IRM ? Volume 2, numéro 2, Mars-Avril 2006

Auteurs
Hôpital universitaire Ambroise Paré, Service de cardiologie, 9 avenue Charles de Gaulle, 92100 Boulogne, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris

Le calcul de la masse ventriculaire gauche (MVG) peut être fait en échocardiographie transthoracique ou en imagerie par résonance magnétique (IRM). L’examen de référence est actuellement l’IRM, mais ne peut être pratiqué de manière courante en raison de sa faible disponibilité et de son prix. L’échocardiographie transthoracique permet également un calcul fiable de la MVG, à partir de la coupe parasternale gauche petit axe. Le calcul de la MVG doit être rigoureux en échocardiographie car plusieurs pièges peuvent être rencontrés. De plus, en raison d’un variabilité intra- et inter-observateur non négligeable, le monitorage régulier de la MVG afin d’évaluer une éventuelle régression d’une hypertrophie ventriculaire gauche (HVG) ne peut pas être proposé dans la pratique quotidienne. Cependant, le dépistage d’une hypertrophie ventriculaire gauche ou d’un remodelage concentrique est habituellement fait en échocardiographie transthoracique.