John Libbey Eurotext

Journal de Pharmacie Clinique

Compte-rendu du congrès de l’ISPOR 2017 Volume 36, numéro 3, Septembre 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 Service de pharmacie-stérilisation, Hôpitaux universitaires de Strasbourg et Laboratoire HuManiS (EA 7308), Strasbourg, France
2 Pôle information médicale, évaluation, recherche, Unité d’évaluation médico-économique, Hospices civils de Lyon, Lyon, France ; Université Claude Bernard Lyon 1, Hesper EA 7425, Lyon, France
3 Service de pharmacie hospitalière, Hôpital d’instruction des armées Desgenettes, Lyon, France
4 Service pharmacie, Hôpital Antoine Béclère, GH HUPS, AP-HP, Clamart, France
5 Service pharmacie, CHU Charles Nicolle, Rouen, France
6 Pôle pharmacie, Grand Hôpital de l’Est Francilien, Meaux, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : big data, vie réelle, produit de santé, ISPOR, pharmaco-économie
  • DOI : 10.1684/jpc.2017.0362
  • Page(s) : 153-67
  • Année de parution : 2017

Le 22e congrès de l’ISPOR (International society for pharmacoeconomics and outcomes research) s’est tenu à Boston, du 20 au 24 mai 2017. Un groupe de pharmaciens, médecins et économistes en santé présents à Boston, a choisi de vous en restituer les messages forts. Lors de ce congrès, l’enthousiasme suscité par l’exploitation des données massives « big data », leur utilité pour les décisions de politique de santé et les défis à venir ont été largement débattus. Dans cet article, les auteurs évoquent les questions suivantes à partir des différentes sessions et/ou posters : Les bases de données en vie réelle : Quelles sont-elles ? Quelle fiabilité et quelles méthodologies ? Quels potentiels d’exploitation ? Quelles utilisations appliquées aux dispositifs médicaux ? Pourront-elles demain venir suppléer les essais cliniques randomisés ?