John Libbey Eurotext

Innovations & Thérapeutiques en Oncologie

L’utilisation clinique des anticorps anti-CTLA-4 Volume 3, numéro 3-4, Mai-Août 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
Auteurs
Hôpital de la Timone, Pavillon E-F
Dermatologie, vénéréologie et cancérologie cutanée
264, rue Saint-Pierre
13385 Marseille Cedex 5
France
* Tirés à part
  • Mots-clés : anti CTLA-4, ipilimumab, mélanome
  • DOI : 10.1684/ito.2017.0086
  • Page(s) : 131-8
  • Année de parution : 2017

L’utilisation d’anticorps monoclonaux anti-CTLA-4 dans le mélanome métastatique a fourni la première preuve clinique que le ciblage des points de contrôle immunitaires pouvait avoir un intérêt thérapeutique en cancérologie. Le concept est le blocage par des anticorps monoclonaux de l’activité de corécepteurs inhibiteurs exprimés à la surface des lymphocytes T infiltrant les tumeurs. Ce blocage permet de stimuler les réponses immunitaires dirigées contre les cellules tumorales. Dans cet article, l’utilisation des anticorps anti-CTLA-4 en thérapeutique est décrite, avec ses succès initiaux qui ont encouragé la recherche en immunothérapie, et ses limites liées à son faible taux de réponse.