John Libbey Eurotext

Innovations & Thérapeutiques en Oncologie

Immunothérapie dans les leucémies aiguës lymphoblastiques B : anticorps monoclonaux, bispécifiques et CAR-T cells Volume 3, numéro 2, Mars-Avril 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 Hôpital Saint-Louis
Service d’hématologie adolescents et jeunes adultes
1, avenue Claude-Vellefaux
75010 Paris
France
2 EA-3518, Université Paris-VII
Institut universitaire d’hématologie
Bâtiment Hayem
1, avenue Claude Vellefaux
75010 Paris
France
* Tirés à part
  • Mots-clés : leucémie aiguë lymphoblastique, immunothérapie, rituximab, blinatumomab, CAR-T cell
  • DOI : 10.1684/ito.2017.0077
  • Page(s) : 63-71
  • Année de parution : 2017

Les progrès réalisés depuis 15 ans dans la prise en charge de la leucémie aiguë de l’adulte reposent sur un renforcement des chimiothérapies et sur l’introduction de thérapeutiques ciblées dans les leucémies aiguës lymphoblastiques (LAL) à chromosome Philadelphie. Toutefois, le bénéfice des approches intensives se voit limité par une augmentation de la toxicité avec l’âge. Le développement de l’immunothérapie offre une opportunité majeure pour améliorer la prise en charge des patients. Plusieurs stratégies de ciblage des antigènes de surface des cellules leucémiques ont été développées depuis les dix dernières années, telles que les anticorps monoclonaux nus ou immunoconjugués, les anticorps bispécifiques anti-CD3/anti-CD19 (bispecific T-cell engagers [BiTE]) visant à l’activation des lymphocytes T et, plus récemment, les lymphocytes T génétiquement modifiés afin d’exprimer un récepteur antigénique chimérique (CAR-T). L’objectif de cette revue est de détailler les principaux résultats obtenus avec les anticorps monoclonaux, les BiTE et les CAR-T cells chez les patients atteints de LAL de la lignée B.