John Libbey Eurotext

Innovations & Thérapeutiques en Oncologie

MENU

CTLA-4 et PD-1 : des origines aux anticorps Volume 3, numéro 3-4, Mai-Août 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
Auteurs
1 Inserm U1068
Institut Paoli-Calmettes
27, boulevard Lei Roure
CS 30059
13273 Marseille Cedex 09
France
2 Centre d’Immunologie Marseille-Luminy
Parc Scientifique & Technologique de Luminy
Case 906
13288 Marseille Cedex 09
France
* Tirés à part
  • Mots-clés : mort cellulaire, cytotoxicité, cancer, immunothérapie, anticorps, CTLA-4, PD-1
  • DOI : 10.1684/ito.2017.0085
  • Page(s) : 121-30
  • Année de parution : 2017

2017 marque symboliquement le 30e anniversaire de la découverte de CTLA-4 et le 25e anniversaire de celle de PD-1, deux molécules qui ont permis une modification profonde du traitement des cancers et ouvert des perspectives voisines dans les maladies auto-immunes et infectieuses ainsi que les greffes d’organes. Les deux gènes ont été clonés par des stratégies équivalentes en 1987 pour CTLA-4 et 1992 pour PD-1. Dans cet article, ces découvertes sont décrites et replacées dans l’histoire. Les similarités et les différences entre ces deux points de contrôle immunologique sont présentées, en particulier en termes de distribution tissulaire et mécanismes d’action.