John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

Regard clinique sur une rencontre singulière : audience auprès du JLD Volume 90, numéro 9, Novembre 2014

Auteurs
Assistance publique hôpitaux de Marseille, Service médico-psychologique régional (SMPR), 239, chemin de Morgiou, 13009 Marseille, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : droit du malade, législation, juge, justice, vécu, malade mental, hospitalisation sous contrainte, consentement aux soins, cas clinique
  • DOI : 10.1684/ipe.2014.1264
  • Page(s) : 767-72
  • Année de parution : 2014

La loi du 5 juillet 2011 a introduit en France le contrôle judiciaire systématique de la privation de liberté dans le cadre des hospitalisations sans consentement en psychiatrie. Les patients sont actuellement présentés à un juge des libertés et de la détention avant le 12e jour d’hospitalisation. L’audience se déroule en présence du patient qui y participe avec le regard qu’il porte sur le monde et avec les moyens psychiques dont il dispose à ce moment là. Nous avons étudié le discours de quatre patients afin d’analyser leur vécu, leur compréhension et leurs représentations de cette rencontre singulière. Ils restent hermétiques au sens de la procédure. Il s’agit donc de proposer un système de protection des droits des patients souffrant de troubles mentaux lorsqu’ils perdent la possibilité de consentir aux soins et de se protéger eux-mêmes.