John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Les patients hospitalisés en psychiatrie ont-ils un médecin traitant ? Volume 82, numéro 10, Décembre 2006

Auteurs
Service de médecine, Etablissement public de santé Maison-Blanche, 3 av. Jean-Jaurès, 93330 Neuilly-sur-Marne, Laboratoire de recherche, EPS Maison-Blanche, 3-5 rue Lespagnol, 75020 Paris
  • Mots-clés : hospitalisation psychiatrique, comorbidité somatique, soins primaires, médecin référent, facteurs de risque
  • DOI : 10.1684/ipe.2006.0074
  • Page(s) : 793-800
  • Année de parution : 2006

Alors qu’une comorbidité somatique était repérée pour près de la moitié des 459 patients hospitalisés dans un établissement psychiatrique parisien lors d’une enquête par questionnaire, seuls 26,4 % de l’échantillon et 29,1 % de ceux ayant une comorbidité somatique avaient un médecin traitant identifiable. La probabilité d’identifier un médecin était indépendante de la présence ou non d’une pathologie somatique connue. Trois facteurs − diagnostic psychiatrique F20-29, durée de séjour longue et incapacité à répondre à un questionnaire sans aide − étaient liés de façon significative (p < 0,0001) à l’impossibilité d’identifier un médecin traitant. Les auteurs soulignent l’intérêt de liens plus étroits entre la psychiatrie et la médecine de ville.