John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Le changement de perspective et de point de vue : un atout majeur des équipes mobiles en psychiatrie Volume 99, numéro 5, Mai 2023

Auteurs
1 Professeur honoraire au Collège de France, chaire de Physiologie de la perception et de l’action, 11 place Marcelin Berthelot, Paris 75006, France
2 Professeur en pédopsychiatrie, Université de Rennes, France
3 Chef du Pôle hospitalo-universitaire de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (PHUPEA), CH Guillaume Régnier (CHGR), Rennes
4 Laboratoire Integrative Neuroscience and Cognition Center (INCC), CNRS UMR 8002 et Université Paris Cité
* Correspondance : A. Berthoz, S. Tordjman

La pratique des équipes mobiles en psychiatrie offre la possibilité d’un changement de lieu des rencontres. La thèse soutenue dans cet article est que la multiplicité et le choix des lieux permettent des changements de perspective spatiale lors de la mobilité qui entraînent une grande flexibilité cognitive dont bénéficient à la fois les patients et les soignants pour appréhender les troubles psychiques et les thérapies de façon innovante. Les changements de perspective spatiale et de point de vue facilitent la mobilisation des représentations mentales, contribuant ainsi à l’instauration d’une dynamique de changement et au processus thérapeutique. Cette brève revue de paradigmes et de données sur le fonctionnement cognitif rédigée par une clinicienne, Sylvie Tordjman, et un neurophysiologiste, Alain Berthoz, permet de confronter les bases neurales des changements de perspective spatiale et de point de vue avec la pratique et les approches cliniques des équipes mobiles.