JLE

L'Information Psychiatrique

MENU

La psychiatrie aux prises avec la souffrance sociale. Vers une nouvelle sémiologie ? Volume 87, numéro 2, Février 2011

Auteurs
Psychiatre des hôpitaux, EPS Ville-Évrard, 15, rue du Clos-Bénard, 93300 Aubervilliers, France, Sociologue, EPS Ville-Évrard, DIM, 93332 Neuilly-sur-Marne, France

Récemment la grande médiatisation des suicides en milieu professionnel a mis en lumière un des aspects de la relation de l’homme à son travail : celui d’un éventuel rôle pathogène de certaines situations pouvant être à l’origine de troubles psychiques. Le succès du concept de harcèlement moral ne peut se comprendre qu’en analysant le contexte sociétal dans lequel il s’est développé. L’importance, ainsi que l’ampleur de ce phénomène, ne sauraient se résumer à la question de la dépression en milieu professionnel. Il en va de même pour le concept d’exclusion sociale et les soins psychiatriques proposés aux personnes vivant dans les circuits de la rue. Dans les deux cas, ces phénomènes existaient avant leur conceptualisation et leur prise en charge par les dispositifs juridiques, pour le premier et soignants pour le deuxième. Et dans les deux cas, une sorte d’évidence tente de se construire autour de l’idée selon laquelle ces deux problèmes relèveraient de la psychiatrie.