John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

La machine à influencer de Victor Tausk : un concept ancien pour un cas clinique contemporain Volume 87, numéro 10, Décembre 2011

Auteurs
Centre hospitalier de Jury, BP 75088, 57073 Metz Cedex 3, France, Interne DES psychiatrie, Faculté de médecine de Nancy, Université Henri-Poincaré, 9, avenue de la Forêt-de-Haye, BP 184, 54505 Vandœuvre-lès-Nancy Cedex, France

La machine à influencer dans la schizophrénie, entité magistralement décrite par Victor Tausk, se trouve illustrée dans cet article par la présentation d’un cas clinique. L’apport de ce psychanalyste viennois, disciple de Freud, a été reconnu par bon nombre de ses continuateurs, poursuivant leurs recherches sur la psychose. Malgré son ancienneté, ce concept semble encore aujourd’hui garder sa pertinence épistémologique. En effet, au-delà de son origine issue de la métapsychologie freudienne, le syndrome d’influence, trouvant son acmé dans la machine de Tausk, recoupe volontiers des notions beaucoup plus récentes, telles le sentiment d’attribution à soi ou l’agentivité étudiées par les neurocognitivistes. Ces analogies incitent à encourager des approches intégratives associant psychanalyse et neurosciences.